LE SYNDROME DE DIOGENE


le syndrome de diogène

Le "Syndrome de Diogène" : un drame intime

Quand l'un de nos proches est peut-être concerné par le Syndrome de Diogène.


Constater l’état d’un logement :

Un proche s'est renfermé sur lui-même et n'accepte plus que vous veniez chez lui depuis plusieurs mois ou plusieurs années.
Des rumeurs sur l'état d’insalubrité de son appartement ou de sa maison vous inquiètent de plus en plus ?
Vous vous êtes peut-être rendu(e) sur les lieux de manière fortuite ou à l’occasion d’une hospitalisation ou suite à un décès.
Vous avez été choqué(e) par la découverte d’un logement dévasté par l’accumulation excessive d’objets en tout genre voire de déchets.
Vous ne comprenez pas comment la personne que vous connaissez a pu en arriver à de telles extrémités.

UNE SITUATION DEVENUE INSUPPORTABLE

Cette situation « d’insalubrité morbide » est certainement le signe d'une grande souffrance mais de quoi s'agit-il exactement ?
La personne que vous connaissez a malgré tout une vie sociale, par exemple une activité professionnelle, mais pour diverses raisons personnelles, se trouve en dépression ou en situation de grande détresse suite à des événements douloureux.
Il peut s’agir aussi de personnes âgées qui se coupent du monde extérieur et refusent toutes visites mais cela peut également concerner des sujets plus jeunes.

Cette personne que vous connaissez peut souffrir de divers troubles psychiatriques ou d’autres problèmes de santé à des degrés divers mais elle peut aussi être atteinte d'un trouble du comportement appelé communément « Syndrome de Diogène ».


Il existe donc des variantes par rapport aux différentes caractéristiques du Syndrome de Diogène, qu’il convient de prendre en compte dans les démarches d'aide et d'accompagnement des personnes atteintes par ce syndrome. Certaines sont bornées et veulent ni intrusion dans leur environnement, ni aide extérieure (famille, services sociaux..) alors que d’autres, conscient de leur mode de vie insalubre,  ont pris la décision de se sortir de cette situation jugée totalement invivable.

En savoir Plus sur nos nettoyages après Syndrome de Diogène

QU'EST-CE QUE LE SYNDROME DE DIOGENE ?

Le syndrome de Diogène est un état anormal d’insalubrité morbide majeure causé par un dérèglement psychologique.
Il s’agit avant tout d’un trouble du comportement lié à sa relation avec soi et à son environnement qui peut avoir de graves conséquences notamment sur sa santé.

Ce dérèglement du comportement se traduit le plus souvent par l’absence d’hygiène corporelle et une accumulation excessive d’objets hétéroclites et de déchets amenant souvent à vivre dans des conditions de vie insalubres. Aussi les « diogènes » vivent parfois retranchés du monde extérieur et isolés de leurs familles qui n’ont pas toujours connaissance de la situation.
Des troubles caractérisés sont régulièrement associées au « Syndrome de Diogène » tel que l’incurie et la syllogomanie ou accummulation compulsive.

AU FAIT POURQUOI "DIOGENE" ?

Il faut attendre 1975 pour que le terme « Syndrome de Diogène » soit utilisé pour présenter une étude clinique de deux gériatres anglais, Clark et Mankikar qui décrivent un trouble du comportement connu de tout temps et pourtant encore peu étudié jusque-là.
Ils le baptisent « syndrome de Diogène », en référence au philosophe grec né à Sinope au IVème siècle (413 – 323 av JC) avant J.C., chef de file de l’école des cyniques.

En fait, la dénomination du syndrome parait, impropre car Diogène préconisait la sagesse et la pauvreté en développant l'autosuffisance avec un minimum de ressources voire une absence presque totale de biens matériels. Or, à l’inverse, les personnes atteintes se caractérisent par une négligence personnelle extrême à laquelle s’associent l’insalubrité de leur domicile, le retrait social, une attitude paranoïaque et un refus systématique de se faire aider. Cependant comme le gériatre Clarck l’a souligné des symptômes opposés peuvent correspondent à une même réalité pathologique : en effet un logement vide et une absence totale d’objets peut avoir la même signification qu’un entassement. Aussi une hygiène corporelle excessive peut avoir la même signification qu’une forte négligence corporelle et une absence totale d’hygiène. Bien que critiquée à ses débuts, la dénomination « Syndrome e Diogène » s’est cependant imposée dans la littérature scientifique.

dame agée

L’enquête menée les gériatres anglais Clark et Mankikar entre 1972 et 1973 a porté sur 30 patients âgés de plus de 65 ans, admis en service d’urgence pour une affection médicale aiguë et présentant un état d’incurie extrême. Une visite à leur domicile confirme qu’ils vivent dans des conditions d’insalubrité majeure.

L’étude s’attache à évaluer et à décrire précisément la situation socio-économique (ressources financières, patrimoine, profession, statut marital, entourage familial), les antécédents médicaux (bilan de santé et état psychologique (à l’aide notamment de tests psychométriques et de personnalité).


Les auteurs de cette étude estiment qu’il y a suffisamment d’éléments communs pour confirmer l’hypothèse de l’existence d’un syndrome chez les personnes âgées présentant une « auto-négligence » sévère.
De cette première étude de cas concrets ressort les critères essentiels à retenir qui caractérisent les symptômes liés au trouble appelé « Syndrome de Diogène ».

En savoir Plus sur nos nettoyages après Syndrome de Diogène


Comment identifier le syndrome de Diogène ?

Les critères essentiels qui caractérisent le syndrome de Diogène :

  • une incurie corporelle: extrême négligence de l’hygiène corporelle et vestimentaire
  • une incurie domestique : extrême négligence de son logement qui se trouve dans un état de saleté repoussant et en complet désordre dépassant parfois le seuil de tolérance de la communauté avoisinante
  • une syllogomanie : conduite d’accumulation irrationnelle d’objets hétéroclites et de déchets en tout genre sans jamais rien jeter. Un grand nombre d’objets inutiles et de déchets est stocké de façon anarchique (boites, journaux, vêtements, aliments, détritus, excréments.) même si leur accumulation cause des inconforts majeurs
  • un lieu de vie négligé et très dégradé qui devient alors invivable à cause du pullulement de nombreux insectes (puces, blattes, mouches) ou de rongeurs auxquels peuvent s’ajouter des moisissures et des odeurs nauséabondes
  • l’impossibilité d’accomplir des gestes du quotidien comme se laver, dormir, ou même manger dans des conditions normales
  • un refus de toute aide vécue comme intrusive et le renoncement systématique des visites extérieures
  • un isolement social presque total pour certaines personnes
  • une personnalité parfois méfiante et une tendance à déformer la réalité
  • l’existence d’une personnalité pré-morbide décrite comme suspicieuse, méfiante, rusée, mal intégrée
  • une absence de honte relative aux conditions de vie, pouvant aller jusqu’au déni


Parfois il peut exister chez certains sujets des problèmes d’alcoolisme ou de toxicomanie qui aggravent les situations dites « diogènes ». Des maladies mentales ou des troubles du comportement peuvent y être associées telles que la schizophrénie, la dépression majeure, la paranoïa, l’anxiété ou des Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC).

Voir « la santé en question »

Les personnes touchées par le Syndrome de Diogène peuvent être des personnes âgées qui se coupent du monde extérieur et refusent toutes visites mais cela peut également concerner des personnes plus jeunes ayant une vie sociale et même un travail qui les amènent à sortir régulièrement de leur domicile.
Cependant, tous les personnes dites « Diogènes » ne souffrent pas forcément de maladie psychiatrique ou neurologique et n’ont aucune pathologie grave. Elles ont souvent décrites comme "des personnalités extraordinaires, des individus brillants, souvent très attachants ». Certaines personnes ont une prise de conscience et appellent à l’aide les pouvoirs publics, les sociétés de nettoyage spécialisées ou plus rarement leurs familles ou amis. Ces personnes dites « diogènes » sont déterminées et veulent se sortir de cette situation devenue totalement insupportable et handicapante pour leur avenir.

En savoir Plus sur nos nettoyages après Syndrome de Diogène

Nous pouvons vous aider et vous conseiller, n’hésitez-pas à prendre contact avec nous : info@netpro-services.fr ou au 09 51 32 04 08 ou 06 68 44 16 44